Une Question? Un Rendez-vous

Tout sur l'opération esthétique du nez

Qu'est ce que la rhinoplastie? Derrière ce terme, ce cache une chirurgie esthétique du nez.
Un nez droit, élégant et équilibré, volontaire ou mutin et adapté au visage. Le nez est probablement l’élément anatomique que l’on voit de prime abord et dont le miroir nous renvoie l’image plusieurs fois par jour. Il est donc important de vivre en « bonne intelligence » avec son nez.

Si certains s’accommodent d’un nez bossu ou dévié, d’autres le percevront comme source de mal être, moquerie et laideur.

La rhinoplastie est certainement l’intervention la plus sophistiquée de la spécialité. Elle nécessite une grande expérience et beaucoup de minutie et d’exigence.

Ce n’est qu’après de longues minutes d’explications et d’écoute du patient avec simulations sur photographies qu’est décidé le plan d’action chirurgical.

Le nez est une structure essentielle du visage et son intégration à la morphologie faciale globale doit-être recherchée. La rhinoplastie n'est plus actuellement un geste stéréotypé.

De nombreux critères comme la longueur du nez osseux par rapport au nez cartilagineux, l’épaisseur de la peau, la tonicité des cartilages de pointe, l’angle labio-columellaire, l’aspect de la cloison nasale et d’autres, doivent être pris en considération. Les desideratas du patient sont intégrés. Ce n'est donc qu'aux termes d'une discussion, avec souvent des simulations photographiques ou infographiques que le geste chirurgical est précisément déterminé.

La chirurgie nasale a beaucoup évolué ces dernières années sous l’impulsion des chirurgiens plasticiens en particulier. Par de nouvelles techniques et de nouveaux abords l’harmonie du nez est davantage respectée et l’on voit moins ces stéréotypes ou caractéristiques de nez signant l’intervention (sur-correction avec ensellure nasale, aspect en V inversé, etc…). Par ailleurs, le rôle fonctionnel du nez dans la respiration est important et doit être préservé et amélioré lorsque nécessaire (déviation de cloison par exemple).

L’intervention chirurgicale pour l'opération du nez

L'intervention se pratique sous anesthésie locale ou générale et dure entre 1 et 2 heures. Les incisions sont soit uniquement dans les narines, soit associées à une incision courte de la columelle. Celle-ci est maintenant classique car la meilleure exposition qu’elle procure fait gagner en précision. Ainsi il est possible de réaliser des gestes complexes sur la pointe du nez ou sur la région de la valve nasale interne par exemple, difficilement accessibles aux voies endonarinaires pures. Ces gestes, variables, associent réduction (bosse…), augmentation (greffons) et consolidation (étais) en fonction des modifications décidées préalablement.

Une correction de la cloison nasale (septoplastie) est pratiquée si nécessaire.

L'opération se termine par une suture soigneuse des abords et la mise en place d'une attelle nasale thermoformée. Le méchage des narines est rarement nécessaire.

L'hospitalisation est ambulatoire ou de 24 heures en fonction du geste pratiqué.

schéma de la rhinoplastie

Les suites opératoires de l'opération du nez

Les mèches, si elle existe, sont enlevées 1 à 4 jours plus tard. L'attelle est maintenue 6 à 7 jours. Les points de la columelle sont enlevés au sixième jour.

Gonflement, ecchymoses type " œil au beurre noir " et gêne respiratoire sont variables et s'estompent en 2 à 4 semaines.

Le nez reste fragile plusieurs mois et le résultat ne se juge qu’à 12 mois. C’est le temps nécessaire à l’affinement du nez au même titre qu’une cicatrice cutanée, souvent inflammatoire et épaisse les premiers mois.

Dans le but d’accélérer la disparition de l’œdème il est fondamental d’utiliser le froid les premières semaines. L’apposition protégée de glaçons et les séances de cryothérapie par air pulsé proposées au cabinet sont utiles.

Certains patients présentant une rhinite vaso-motrice (nez qui coule souvent et se bouche la nuit d’un côté puis de l’autre) auront des suites plus longues et difficiles avec, rarement, une aggravation de leur symptomatologie.

Les complications de la rhinoplastie

Hormis les complications classiques et rares de tout acte chirurgical (accidents anesthésiques, hématomes, infection, problèmes de cicatrisation) il existe peu de problèmes spécifiques aux rhinoplasties.

Les corrections de septum très déviées ou multiopérées sont délicates. Des perforations de cloison persistantes avec présence de croutes voir sifflements à l'inspiration sont rarement observées.

Les processus de cicatrisation à l'intérieur du nez avec ses rétractions ou adhérences entraînent parfois des modifications non souhaitées qui peuvent justifier d'une retouche, souvent sous anesthésie locale, dans 10% à 20% des cas.

Exceptionnellement une baisse de l’olfaction est décrite.

Rhinoplastie, Opération du nez à Lyon, Ce qu'il faut retenir

rhinoplastie Avant-Apres
Photos Avant-Après d'une rhinoplastie effectuée sous anesthésie locale. Aucun droit d'utilisation n'est autorisé.

Les simulations photographiques, qui ne sont en aucun cas des « avant-après » restent néanmoins des tendances et permettent de comprendre les souhaits du patient tout en lui montrant les limites raisonnables de la chirurgie.

La voie externe avec incision de la columelle est actuellement réalisée très fréquemment. Cet abord dont la cicatrice est habituellement invisible, permet une meilleure correction de la pointe du nez et de la partie cartilagineuse du dos du nez.

Nous insistons tout particulièrement sur le suivi du patient le premier mois avec contrôles réguliers du nez et séances de cryothérapie permettant d’obtenir un dégonflement rapide.

L’évolution du nez opéré est toujours lente et demande beaucoup de patience. Au même titre qu’une cicatrice peut être hypertrophique, adhérente ou rétractile le nez post-opératoire peut présenter des asymétries ou irrégularités le plus souvent transitoires.

Ceci explique que le résultat final d’une rhinoplastie ne peut être jugé avant 12 mois.

Dans les suites de l’intervention sont proposés :

  • un accès au chirurgien 24h/24 en cas d’urgences via une application smartphone,
  • un suivi téléphonique par l’infirmière du cabinet,
  • l’ablation des fils par l’infirmière du cabinet,
  • les 3 semaines suivant l’intervention, une consultation par semaine avec réalisation d’une séance de LED pour minimiser la cicatrice, une séance de cryothérapie pour accélérer le dégonflement et contrôle du chirurgien.

Photos de rhinoplastie Avant-Après

Quelques articles du blog


RHINOPLASTIES: QUESTIONS/RÉPONSES

Qu’est-ce qu’une rhinoplastie ?
Une rhinoplastie est une intervention chirurgicale qui modifie l’aspect du nez. Son but est donc esthétique mais également réparateur et fonctionnel. En effet l’utilité première du nez est la respiration. Respirer par le nez permet une humidification de l’air grâce aux cornets mais aussi la perception des odeurs. Ainsi la rhinoplastie peut-être associée à une septoplastie (plastie de la cloison nasale) si la cloison est responsable de l’obstruction d’une fosse nasale par exemple.
Quelles modifications peut-on réaliser sur le nez ?
Même si certains gestes sont assez stéréotypés il n’y a pas deux rhinoplasties identiques. Nous pouvons travailler en soustraction ou en addition. Par exemple une bosse est réséquée mais parfois la pointe du nez manque également de projection et il vaut mieux enlever moins de bosse mais projeter la pointe pour obtenir une meilleure harmonie.
Les rhinoplasties se font-elles toujours par l’intérieur du nez sans cicatrice visible ?
Non, beaucoup moins actuellement. Une petite incision de la columelle permet une bien meilleure exposition. Ainsi dès qu’un nez est un peu complexe ou que la pointe nécessite un affinement, une projection ou au contraire un recul, une voie externe est utile. La cicatrice columellaire est habituellement très peu visible.Lire La Suite


RHINOPLASTIE ET « SIMULATION »

Au cours des consultations pour chirurgie esthétique du nez nous réalisons habituellement ce que, à tort, nous appelons une « simulation ».
Ceci consiste, à partir d’un cliché photographique du patient, à modifier l’image du nez grâce à une tablette graphique. Bien que cette étape soit très importante à nos yeux pour préparer la rhinoplastie, il ne s’agit pas de la préfiguration d’un « après » précis. Les modifications graphiques que nous réalisons nous permettent de comprendre les transformations souhaitées par le patient tout en lui expliquant les limites du geste chirurgical. L’importance de la réduction, la mise en place de greffon(s) cartilagineux, l’affinement et le recul de la pointe du nez, l’intérêt ou non d’une plastie des ailes narinaires sont discutés.Lire La Suite


Prix chirurgie du nez lyon

rhinoplastie esthétique lyon

2100€ à 4500€ selon le geste chirurgical et le type d'anesthésie

rhinoplastie post-traumatique lyon

2500€ à 3500€ (dépassements d'honoraires chirurgicaux et anesthésiques)

Blog chirurgie et médecine esthétique à Lyon