Réduction mammaire à Lyon

Chirurgie esthétique des seins

Découverte de la réduction mammaire

Se sentir belle et attirante, se sentir une femme normalement constituée. Une poitrine adaptée à sa silhouette, une poitrine de taille raisonnable qui ne pèse plus et qui ne fait plus souffrir, une poitrine qui se tient et que l’on aime.
L’hypertrophie mammaire complexe, embarrasse, handicape et est responsable, bien souvent de douleurs vertébrales. La réduction mammaire est pour nous, une chirurgie bien codifiée.

L’hypertrophie mammaire, glandulaire, graisseuse ou mixte est souvent invalidante.

La poitrine, trop lourde est responsable de douleurs du dos et participe même, parfois, chez l’adolescente, aux déformations de la colonne vertébrale (cypho-scoliose).

D’autre part, elle entraîne souvent, en particulier chez la jeune femme un complexe psychologique.

La ptose mammaire est caractérisée lorsque le bord inférieur du sein se situe en dessous du sillon mammaire. Elle est habituellement associée à l’hypertrophie mammaire, le sein lourd ayant tendance à s’affaisser. Dans tous les cas, la ptose est l’évolution naturelle du sein vieillissant.

Elle résulte du vieillissement cutané (perte d’élasticité), des modifications de volume du sein (grossesse, allaitement) et bien entendu de la pesanteur d’autant plus que le sein est lourd.

La réduction mammaire consiste à réduire le volume des seins. La cure de ptose mammaire consiste à remonter la poitrine. Dans les deux cas le but est d’obtenir un galbe harmonieux avec une bonne adéquation entre l’enveloppe du sein et son contenu glandulaire et graisseux.

Ce qui est important

Nous avons tenté par le passé différentes techniques visant en particulier à réduire la longueur des cicatrices ou à préserver la capacité d’allaitement. Celles-ci ne nous ont pas satisfaits quant à la forme du sein obtenu et quant à sa stabilité dans le temps. Nous réalisons donc une technique classique à pédicule supérieur et à cicatrice en T inversé. L’allaitement n’est plus possible en cas de grossesse.

Les cicatrices sont minimisées en réduisant les tensions de sutures et grâce à notre cocooning postopératoire (ablation précoce des agrafes, LEDs, pansements silicone…).

Le niveau de satisfaction des patientes est élevé, l’opération les soulageant dans tous les cas de cette pesanteur thoracique réellement handicapante et douloureuse.

Dans les suites de l’intervention sont proposés :

  • un accès au chirurgien 24h/24 en cas d’urgences via une application smartphone,
  • un suivi téléphonique par l’infirmière du cabinet,
  • l’ablation des fils et/ou agrafes et mise en place du pansement siliconé par l’infirmière du cabinet,
  • les 3 semaines suivant l’intervention, une consultation par semaine avec réalisation d’une séance de LED pour minimiser la cicatrice et contrôle du chirurgien.

L’intervention chirurgicale (chirurgie mammaire)

Elle se pratique sous anesthésie générale le plus souvent et dure 1 à 2 heures.

Le geste consiste en une réduction du volume associée à un remodelage esthétique du sein qui est remonté. L’aréole doit bien sûr être conservée et liftée en bonne position. Pour cela sa vascularisation doit-être préservée (vaisseaux sanguin apportant du sang oxygéné aux tissus). Plusieurs techniques chirurgicales sont possibles selon la situation du pédicule de l’aréole. Ainsi on décrit des pédicules supérieur, supéro-interne, inférieur, postérieur etc… Chacun ont leurs avantages et inconvénients concernant leur fiabilité vasculaire, stabilité du sein dans le temps (récidive de la ptose) et capacités d’allaitement ultérieures. Une fois le sein réduit l’étui cutané est adapté au nouveau volume mammaire. Lorsqu’il n’y a pas d’hypertrophie mais juste une ptose mammaire le geste consistera en une cure de ptose isolée avec, pour l’essentiel, une résection de l’excédent cutané et un remodelage de la glande mammaire (mastopexie).

La cicatrice est autour de l’aréole, verticale sous l’aréole et souvent sous-mammaire dans le sillon (cicatrice verticale pure ou cicatrice en T inversé).

L’hospitalisation est de 12 à 24 heures.

Les suites de l’opération de chirurgie des seins

Les douleurs sont modérées. Des pansements sont pratiqués tous les 2 jours et le port d’un soutien-gorge jours et nuits est indispensable durant 3 mois. Des ecchymoses et des troubles de la sensibilité du sein sont habituels et s’estompent progressivement.

Les ablations de fils ou d’agrafes sont réalisées à partir du 5e jour. Les seins, sur corrigés, toujours un peu figés et pigeonnants les premiers temps, s’assouplissent et se déroulent naturellement sur 6 à 12 mois.

Les cicatrices souvent rosées au début, blanchissent en 6 à 24 mois mais nécessitent un suivi attentif avec, parfois, l’utilisation de crèmes et patchs afin de les minimiser.

Les complications de la reconstruction mammaire

Hormis les complications classiques et rares de tout acte chirurgical (accidents anesthésiques, hématomes, infection, problèmes de cicatrisation) il existe peu de problèmes spécifiques aux réductions mammaires.En savoir plus

 

+ de 15 années de pratique de la chirurgie plastique et esthétique.

Accompagnement et suivi personnalisé de chaque patient

Accès au Chirurgien post opératoire 24h sur 24h

Satisfaction client 5*: vérifiez l'avis de nos patient(e)s

3 séances de luminothérapie cicatricielle incluse

Prix chirurgie mammaire lyon

Prix reduction mammaire

2500€ à 3500€

(dépassements d’honoraires chirurgicaux et anesthésiques)

Contact du cabinet de chirurgie esthétique et plastique à Lyon et Saint-Etienne

N'hésitez pas à prendre contact avec nous, par le biais de ce formulaire ou en nous contactant directement par téléphone. Nous pourrons ainsi vous fournir toutes informations nécessaires concernant les actes de chirurgie esthétique, chirurgie plastique que nous pratiquons.

Nous pourrons également vous renseigner sur tous les gestes de médecine esthétique que nous proposons dans notre cabinet.