Tous les produits de dégradation et de traitement des cultures (pesticides et insecticides) sont responsables d’allergies et de cancers. D’autres que l’on trouve dans certains parfums, colles, plastiques ou autres ne valent guère mieux.

Pollution et pesticides Dans la maison ou « au bureau » :

nous passons environ 80% de notre temps à l’intérieur de bâtiments à respirer des quantités variables de COV (composés organiques volatils) comme le formaldéhyde, le lindane, le toluène, des éthers de glycol émis par différentes colles, bois agglomérés, moquettes et peintures. A ces polluants il faut rajouter les gaz de combustion (fumées de cigarette, chauffage…), le radon, les champs électromagnétiques et même les moisissures !

De nos jours, pour des raisons d’économie d’énergie, les constructions sont devenues étanches et le renouvellement d’air se fait essentiellement par des systèmes de ventilation mécanique plus ou moins performants. Nous vous conseillons donc d’aérer plusieurs fois par jour.

Dans la vie courante :

A EVITER autant que possible

Perchloroéthylène du nettoyage à sec

Déodorants avec anti transpirant contenant de l’aluminium

Cosmétiques contenant des oestrogènes ou hormones placentaires (produits pour cheveux afro), phtalates et parabènes (parfums, lotions, shampoing, vernis à ongles, crèmes solaires…)

Pesticides et insecticides chimiques de maison

Chauffer de la nourriture ou des liquides (biberons…) dans des récipients en plastique qui contiennent des PVC

Produits de nettoyage courant : lessive liquide, désinfectant de cuvettes de toilette qui contiennent généralement des alkyphénols

REMPLACER par

Aérer plusieurs heures ou préférer un autre type de nettoyage

Déodorants naturels

Cosmétiques sans ou bio

Pesticides à base d’huiles essentielles, d’acide borique… voir www.panna.org

Utiliser des récipients en verre ou céramique

Produits écologiques ou verts (Ecolabel européen), vinaigre blanc (sols et surfaces)…

Fruits et légumes :

Une pomme, avant d’arriver sur l’étal de votre commerçant subit 5 à 7 traitements pesticides. Il en est de même pour la plupart de nos fruits et légumes (poires, pêches, nectarines, fraises, cerises, framboises, raisins, poivrons, céleris, haricots, laitues…).

Mieux vaut manger des légumes et des fruits, y compris lorsqu’ils portent des traces de pesticides, que de ne pas en manger mais il est important de les laver et éplucher autant que possible.