Des millions de femmes dans le monde choisissent de faire un remodelage de leur poitrine. Cela peut être purement esthétique, en augmentant ou en réduisant la taille des seins. Mais cela peut aussi être médical.

 

Quelle chirurgie choisir ?

L’implant mammaire

Convient aux petits seins et toutes les formes de poitrine, avec un résultat définitif. Vous pouvez choisir le bonnet que vous voulez. Le temps de récupération est de quelques jours post-opératoire. C’est le meilleur choix, car la durée d’un implant est de dix ans. Il est nécessaire de bien choisir son plasticien afin d’éviter des résultats non désirés tels que l’asymétrie trop apparente. Bien entendu, suite à l’opération il vous faudra porter un soutien-gorge de contention pendant quelques jours avant le résultat final afin de ne pas compliqué le rétablissement du corps.

 

Le lifting mammaire

L’avantage du lifting est la rapidité de l’intervention. Le résultat peut être très satisfaisant, mais d’une durée assez courte. Et cette intervention ne convient pas à toutes les situations. S’il y a affaissement, le lifting mammaire est envisageable. Si vous n’avez que quelques soucis comme la perte de tonus, il est aussi fait pour vous.

 

Différences majeures entre un lifting des seins et une augmentation mammaire

Les implants mammaires

Cette pratique, comme son nom l’indique, nécessite des implants. Sur la forme, il y a deux types : ronds et anatomique. Et sur les modèles, il y en a deux aussi.

  • Le silicone : tout l’implant est fait de silicone. La texture de la prothèse est très naturelle. Les cicatrices après opération sont assez larges, car l’incision doit être assez grande pour introduire l’implant.
  • Les implants salins : la patiente n’aura qu’une petite incision, car l’implant est rempli de sérum physiologique, une fois seulement à l’intérieur.

L’augmentation mammaire totale silicone offre un résultat plus naturel et épouse la morphologie mammaire de départ. Renseignez-vous sur l’augmentation mammaire sans implant.

 

Le lifting des seins

Ce procédé ne nécessite pas d’hospitalisation. Pour les plus rapides, il suffit d’une séance d’injection d’acide hyaluronique. Pas besoin d’anesthésie, car le lifting repose sur le même principe que de se faire injecter du Botox sur le visage.

 

Résultats après lifting et chirurgies des seins

Dans les magazines, les photos avant et après des chirurgies mammaires sont très satisfaisantes. Que ce soit pour une chirurgie réparatrice ou pour la reconstruction mammaire. Ce type d’intervention répond à toutes les demandes : grossir ou réduire. En ce qui concerne le lifting, le résultat est aussi bien, mais limité, même s’il est possible d’injecter sur le décolleté, des éléments graisseux pour avoir plus de volume.

 

Faire appel à un chirurgien esthétique pour ces deux actes médicaux

Dans l’un ou l’autre cas, un chirurgien est de mise.

  • Pour l’implant mammaire, il faut des examens avant opération. Les suites des événements vont s’enchaîner et vous pourrez faire des examens après opération pendant quelques semaines. La mise en place de l’implant dépend de votre choix et de celui du praticien. Soit, sous le mamelon ou aréole, soit sous-mammaire, soit par voie axillaire. Après une plastiemammaire et selon la technique utilisée, il est possible d’allaiter et de faire une mammographie.
  • Pour l’injection, le nombre de séances dépend de l’affaissement, mais nécessite toujours l’intervention d’un professionnel. C’est un acte médical à ne pas prendre à la légère.